Les news M2C Avocat

LES
NEWS

Pensionnaires de maison de retraite: vous êtes – peut-être – redevables de la Taxe d’habitation !

Nul n’a oublié l’échéance du 15 novembre 2016 à laquelle il convient de s’acquitter de la taxe d’habitation, et avec elle, de la contribution à l’audiovisuel public au titre de l’année 2016. Il est, néanmoins, possible de bénéficier d’un délai de paiement jusqu’au 20 novembre si le contribuable paie en ligne sur www.impots.gouv.fr, par smartphone ou tablette.

Néanmoins, certains redevables auront eu la mauvaise surprise de recevoir un avis de taxe d’habitation au titre du logement qu’ils occupent dans une maison de retraite ou dans un établissement pour personnes âgées dépendantes.

L’article 1408 du CGI prévoit que « la taxe d’habitation est établie au nom des personnes qui ont la disposition ou la jouissance des locaux imposables ». Dès lors, les pensionnaires des maisons de retraite ou des établissements pour personnes âgées dépendantes peuvent être assujettis, ou non, à la taxe d’habitation selon qu’ils ont, ou non, la disposition privative de leur logement.

Ainsi la situation fiscale des résidents des maisons de retraite diffère selon qu’ils aient ou non la disposition privative de leur logement, au regard de la règlementation de l’établissement. L’appréciation du caractère privatif est une question de fait :

  •  l’occupation est considérée comme privative lorsque les résidents disposent d’une clé de leur chambre, peuvent y apporter des éléments de décoration et ont la possibilité de recevoir des visites à toutes heures et de sortir librement du bâtiment.
    Dans cette hypothèse, les pensionnaires sont personnellement assujettis à la taxe d’habitation (et par conséquent à la contribution à l’audiovisuel public) dans les conditions de droit commun.
    Ils peuvent toutefois, sous réserve de satisfaire aux conditions de revenu, bénéficier des exonérations et des dégrèvements prévus en faveur des personnes âgées de condition modeste.
  • A contrario, l’occupation n’est pas considérée comme privative lorsque le règlement de l’établissement prévoit l’obligation pour les personnes valides de prendre leur repas en commun, limite les heures de visites et autorise le libre accès du personnel aux chambres des pensionnaires.
    Lorsque les pensionnaires n’ont pas la disposition privative de leur logement, ils ne sont pas personnellement imposables à la taxe d’habitation.

Réforme des valeurs locatives : une validation nécessaire des bases nouvellement taxées

La révision des valeurs locatives des locaux professionnels et commerciaux attendue depuis 2011, est désormais effective. Les ...   Lire la suite

Loi de finances 2018 et loi de finances rectificative pour 2017 : focus sur les dispositions locales

Les députés ont définitivement adopté la loi de finances pour 2018 et la 2ème loi de finances ...   Lire la suite

Vérification de comptabilité : les garanties accordées aux contribuables vérifiés opèrent en cas de rappels de CFE

Les redressements de cotisation foncière des entreprises qui procèdent d’une vérification de comptabilité doivent être opérés dans ...   Lire la suite

Taxe d’habitation: que va-t-il se passer pour ceux qui vivent en maison de retraite ?

Taxe d'habitation: que va-t-il se passer pour ceux qui vivent en maison de retraite ? Marie-Cécile Clémence, avocate au ...   Lire la suite

QPC : L’exclusion des ports autonomes du bénéfice de l’exonération de CFE est contraire à la constitution

Le Conseil constitutionnel a été saisi le 2 juillet 2018 par le Conseil d’État (décision n° 419930 du 29 juin […]   Lire la suite

CFE : quelle éxonération pour les bâtiments agricoles supportant des panneaux photovoltaïques ?

Le Gouvernement précise le régime de CFE applicable aux bâtiments agricoles sur lesquels ont été implantés des panneaux ...   Lire la suite

Fiscalité énergétique – Nouvelle opportunité de remboursement de la CSPE – TICFE

CSPE : Allégez significativement vos factures d’électricité ! Plusieurs changements importants sont intervenus dans la fiscalité ...   Lire la suite

« Il faut surfer sur l’innovation », Marie-Cécile Clémence, M2C AVOCAT

Elle fait partie de ces avocats qu'on ne croise pas dans les prétoires. Me Marie-Cécile Clémence, qui exerce ...   Lire la suite

Le cabinet M2C AVOCAT présent dans le Guide du Manager Juridique

Vous cherchez un avocat en fiscalité locale ? Legi Team vient de publier un annuaire regroupant des experts de l'entreprise ...   Lire la suite

M2C AVOCAT: innovation digitale de la semaine!

L'avocate qui "chatte" en ligne pour convaincre ses clients timides. Marie-Cécile Clémence, avocate fiscaliste à Clermont-Ferrand, ...   Lire la suite